Marchs de Noel

a y est , c’est parti :

 

Square des Batignolles Paris : les 8 et 9 dcembre

Le Blanc (36) : le 9 dcembre Foire au Gras

Lignires (18): La Bonne Cave le 14 dcembre

St Maur (36) : le 15 dcembre

Issoudun (36) : le 16 dcembre sur la place du 10 juin

le 16 dcembre March de la Truffe avec notre bire truffe

St Doulchard (18) : le 20 dcembre la Chambre d’agriculture du Cher 15h-22h

Chateauroux ( 36 ) : le 21 dcembre la Chambre d’agriculture de L’Indre 15h-20h

Levroux (36) : le 21 dcembre nocturne

La bire de Noel: La Joyeuse de L’AB

Trs malte, houblonne, nous lui avons ajoute des corses d’oranges, du gingembre : une puissance gustative qui se marie avec une dgustation de toasts de foie gras , de vacherin glac aux marrons-chocolat , en cuisine pour un canard l’orange .

En dgustation-vente la Boutique de L’Atelier de la Bire ds jeudi 15 novembre de 15h 19h.

Sur le Salon Gastronomique de Chateauroux les 16.17 et 18 novembre.

Sur le MPP Paris Bd de Reuilly les 17 et 18 novembre .

En bouteilles de 33 cl, 75 cl cartonnage cadeau et courant dcembre en mini-fut de 5 L.

En caissette bois 1/2 mtre pour Noel et nouvel an .

SANTE !

Lettre ouverte des Micros Brasseries

http://www.facebook.com/pages/Collectif-Microbrasseurs-Artisanaux/296872570423803

 

Lettre ouverte des micros brasseries de France aux parlementaires et aux mdias
430 TPE* en danger sauver !
Nous sommes 430 TPE en danger, les artisans micros brasseurs des rgions de France.
Dans le tumulte actuel des dbats sur la hausse des taxes sur les bires, nous, micros brasseurs qui produisons moins de 10.00
0 hl par an, serions soumis la mme hausse que celle des brasseries industrie

lles qui produisent des millions dhectolitres ?
Mesdames, Messieurs les parlementaires, nous venons vous dire qui nous sommes, car jusquici, nous sommes passs plutt inaperus, et il est temps de nous faire entendre.
Nous avons cr ces 10 dernires annes, et pour la plupart, ces 5 dernires annes, nos micros brasseries dans tous les dpartements et rgions de France. Au bord de la mer, dans les montagnes, les valles, les fermes brasseries, les champs, les vignes, les campagnes et les villes.
Quand on entend parler des petits brasseurs qui produisent moins de 10.000 hl , la plupart dentre nous sommes encore trs loin de cette production ! Mme si nous avons envie de grandir au-del des 1.000 hl en dessous desquels nous nous situons aujourdhui.
Nous sommes des micros brasseries et le terme prend ici tout son sens. Nous sommes environ 500 fois plus petits que la plus petite brasserie industrielle, et dix mille fois plus petits que la plus grande brasserie industrielle.
Et pourtant Nous subirions la mme hausse de taxe de 160 % que ces brasseries dix mille fois plus grosses que nous ? O est le bon sens ?
500 hl, cest la moyenne de nos productions, de trs petites quantits donc. 50% de nos brasseries produisent moins de 1 000 hl par an. Et pourtant, nous reprsentons 30 % des emplois de lensemble de la brasserie franaise, avec 1 000 emplois pour 250 000 hl. Nous artisans micros brasseurs
Et pourtant Nous sommes en danger.
Une micro brasserie qui produit 250 hl cre un emploi. Une micro brasserie qui produit 1 000 hl peut crer entre 4 et 5 emplois. Une brasserie de taille industrielle qui produit 5.000.000 hl emploie 500 personnes. Nous crons 20 30 fois plus demplois lhectolitre que ces brasseries de taille industrielle. Car si ces 5.000.000 hl taient produits par un tissu local de micro brasseries comme nous, cela reprsenterait un effectif de 20 000 emplois !
Chez nous, artisans micros brasseurs, la tendance est positive en terme demplois, quand les acteurs de taille industrielle sont eux, depuis plusieurs annes, sur une tendance de diminution en terme demplois.
Lensemble des brasseries industrielles qui produisent au total 17 millions dhl, – sans tenir compte des conomies dchelle -, devraient donc totaliser 68 000 emplois directs ! En ralit, elles ne reprsentent que 2500 emplois sur un total de 3500.
Peut- on nous comparer ? Non Peut-on nous traiter de la mme manire ? Non bien sr
Et pourtant, nous nous retrouvons traits exactement comme ces brasseries industrielles, car aprs le vote des dputs, nous subissons la hausse des taxes de 160%, tout comme elles.
Et pourtant Au regard de ces chiffres, les micros brasseries devraient tre particulirement soutenues tant elles participent au tissu conomique local.
Devant une telle augmentation, nous, artisans micros brasseurs, ne pourrons pas prendre en charge ces montants qui dpassent les bnfices nets dans notre cas. Nous serons contraints de rpercuter cette hausse au consommateur, avec les consquences connues en chaine : une augmentation de bires dj chres et baissant encore le pouvoir d’achat qui entrane un gel des investissements et de cration d’emplois.
A titre dexemple, une micro brasserie de 200 hl qui paye aujourdhui 3 200 euros daccises, quen sera-t-il de la somme de 8 300 euros ? Cest lemploi prvu qui ne sera pas fait, ce sera peut- tre la dernire embauche qui sera licencie, ce seront des risques accrus pour ceux qui veulent se lancer et sen trouveront dmotiver, ce sont nos investissements que nous ne pourrons pas rembourser.
Nous sommes sur des mtiers totalement diffrents.
Et pourtant, notre potentiel d’emplois est entre 20 et 36 fois plus important que chez les industriels.
Nous existons parce que nous sommes des artisans passionns. Nos journes sont plus proches de 18 h que de 8 h. La moiti dentre nous a russi embaucher un ou plusieurs salaris, lautre moiti en rve encore. Car nous sommes des artisans. Et nous voulons continuer crer des emplois.
Nous avons des moyens de production modestes qui demandent beaucoup de main d’oeuvre. Le travail manuel est encore trs prsent dans nos structures, ce qui n’empche pas, bien au contraire, de brasser des produits remarquables que n’osent pas brasser les industriels, trop inquiets de leur rendement.
Nous existons parce que les consommateurs nous demandent, nous attendent. Ils sont la recherche de produits locaux, de proximit. Ils viennent vers nous, micros brasseurs, car nous nous inscrivons
dans le mouvement « boire moins, boire mieux ». Non pas parce que nous avons une force de communication !
Nos micros brasseries sont ancres dans le tissu conomique local de toutes les rgions, et participent la valorisation de l’artisanat. Nous privilgions des circuits de distribution courts : la vente directe la brasserie, exactement comme les artisans vignerons le font la cave, la vente sur les marchs locaux de producteurs, le tissu associatif, les caves spcialises (caves bires artisanales, caves vins) et les piceries fines.
Artisans, nous cherchons avant tout tre en contact direct avec nos consommateurs, et en contact direct avec la matire : malts, houblons, pices,
Nous avons envie de rester dans nos villes et dans nos campagnes, dans nos champs comme dans nos montagnes, dans nos fermes et dans nos vignes pour une grande partie dentre nous qui a choisi de crer sa micro brasserie en rgion viticole.
Cest en nous accompagnant, nous, entrepreneurs, que vous sauvegarderez nos emplois actuels et favoriserez les futures crations demplois.
Noublions pas quil ny a pas si longtemps, quand Pasteur faisait ses travaux de recherche sur les levures, il y avait 4 000 micros brasseries en France !
Nous sommes 430 TPE aujourdhui, nous tions 30 il y a 20 ans, avec votre aide, nous pourrions arriver atteindre un nombre demplois pourquoi pas proche de celui de 4000 ? le paysage des micros est dense, notre potentiel demplois est rel.
Vous trouverez forcment un moyen pour nous encourager atteindre ce but !
Notre mtier dartisan brasseur, ce sont nos racines qui nous ancrent dans la terre que nous avons choisie, cest de la passion, cest de lmerveillement chaque fois renouvel la cration dune bire, cest de lamour inconditionnel, cest le plaisir de linnovation, cest le besoin de transmission, cest notre lien social, cest le trsor que nous aimerions lguer nos enfants,- comme le laboureur dans la fameuse fable-, cest notre force de vie.
* TPE : Trs Petite Entreprise
Le Collectif des Micros Nanos Brasseries Artisanales en France. Novembre 2012.
Brasserie artisanale de la Pleine Lune- Drme. Brasserie des Garrigues- Gard. Brasserie lAgrivoise- Ardche. Brasserie du Paradis- Meurthe et Moselle. Brasserie du Mont Salve- Haute -Savoie. LAtelier de la Bire Indre. Brasserie du Val de Drme- Drme.

MPP Issy les Moulineaux les 10 et 11 novembre

Nous sommes prsent sur ce march de Producteurs avec nos Bires Bellon:

Castana , bire la chataigne en mini fut autonome de 5 L exclusivement ( brassin limit , futs galement ….)

La 6 Cordes : bire ambre pur malt d’orge en 33cl

La Yote , bire blonde en mini fut de 5 L, 33 cl et 75 cl

La Blanche de la Tour , bire de bl , en 33 et 75 cl

La Tournemine, bire rousse paleAle , en 33 et 75 cl

La Bonaventure, bire cuivre IPA , en 33 cl et 75 cl

La Une Inquite, bire noire, stout , en 33 et 75 cl

La Touraille , bire brune fume la tourbe , en 33 et 75 cl

Ide cadeau pour les ftes: NOUVEAUTE

La caissette de 8 bires Bellon